Écus

Le projet tout compris est évalué à une somme de 3.240.000 €. En juin 2021, nous avons déjà 7 « ménages » qui apporteront 672 000€ soit en extrapolant à 12, un peu plus qu’un tiers (36%) du projet 1.152.000,00 €.

En ce moment de montage du projet nous visons une répartition de:

  • 1/3 de prêt bancaire
  • 1/3 investisseurs non-résidents

– personnes avec de belles valeurs humanistes.

– aides via par exemple AIS Agence Immobilière Sociale, AVIQ Agence pour une Vie de Qualité … et financements (crowd funding, fondation Roi Baudoin, Rotary, Lion’s Club, Kiwanis,…)

  • 1/3 résidents, la somme des apports initiaux des habitants doit permettre d’atteindre minimum 1.080.000€

Les apports des ménages au projet STIRA sont basés sur un équilibre réfléchi entre équité, égalité et faisabilité du projet. Les mensualités hors charges sont calculées par rapport aux revenus du ménage et sont indépendantes de la taille du logement habité. La distribution des logements se fera en fonction de la disponibilité et de la taille du ménage.

Chaque ménage contribue donc à STIRA via une mise de fond initiale (si elle est possible) et une contribution mensuelle. Celle-ci est constituée d’un accès au logement ‘incompressible’, d’un loyer et/ou d’une capitalisation.

Pour le calcul actuel, nous nous sommes basés sur une contribution mensuelle (hors charges) allant de 25 à 30% des revenus du ménage. Le capital apporté est rétribué de 0% à 2%. Ce retour sur investissement est fixé en fonction de la trésorerie par l’Assemblée Générale.

En lien avec nos valeurs d’égalité/équité, nous avons déterminé que chaque logement vaut 1/12 du projet total soit 3240000€/12 = 270.000€. Deux cas extrêmes sont illustrés ci-après. Le modèle est inspiré de celui de la coopérative WoonCoop dans lequel les valeurs de STIRA ont ajouté de la souplesse face aux disparités financières des résidents.

Exemple 1 :

Le ménage Gabin apporte 175 000€ à son arrivée.

Il a un revenu confortable de 4000€ net par mois.

Il contribue pour 25% de son revenu, soit 1000€ par mois..

Il capitalise pour atteindre en 25 ans 270 .000€, soit 95000€.

La charge mensuelle pour cette capitalisation est de 95.000X5%/12= 396€

La partie incompressible ‘accès au logement’ est de 113€.

Pour soutenir la viabilité du projet STIRA, on lui demande un effort de capitalisation supplémentaire « capitalisation solidaire » de 319€ et une participation au pot de solidarité 172€ de façon à contribuer à hauteur de 25% de son revenu. Avec ses charges estimées à 200€, sa mensualité totale est de l’ordre de 1200€ (accès logement, capitalisation, capital solidaire, participation au pot de solidarité, charges).

Exemple 2 :

Alphonsine a une pension de 980€ net par mois et n’apporte pas de somme initiale.

Si on calcule le loyer sur base des 270.000€, elle devrait payer : (270000X 3%/12) + 113 incompressible, soit 788€/mois.

Elle peut faire appel à la solidarité au sein de STIRA pour que sa mensualité personnelle soit proche de 30% de son revenu soit 327€/mois hors charges. Le pot solidaire intervient au maximum pour la somme de 462€.

Ce ne pourra être possible que si suffisamment de ménages de type Gabin sont dans le projet STIRA.

Remarques :

Une liste d’attente pour les personnes dans la nécessité d’intervention du pot de solidarité sera nécessaire pour assurer l’équilibre financier.

Un réajustement du plan financier sera réalisé tous les 5 ans afin d’assurer l’équilibre financier tout en gardant le cap d’appliquer des valeurs d’égalité/équité.